Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Présentation de l'étau NOR-VISE

Bonjour,

Voici une présentation des fonctionnalités intéressantes présentes sur l'étau Nor-Vise, et que ne possèdent pas les autres modèles d'étaux rotatifs :

https://norvise.com/

Présentation étau NOR-VISE

tete-standard_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Concept :

L’idée qui a amené à la conception de l’étau Nor-vise est de mettre l’hameçon en rotation pour monter les matériaux au lieu de les poser avec la main. Ce qui différencie le Nor-vise des autres rotatifs, est sa possibilité de faire tourner l’hameçon qui est dans l’axe de rotation, à grande vitesse, sans vibrations.

etau-standard_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Installation :

La particularité du système Nor-vise est le pilier pour le fil de montage. Il permet de mettre le porte-bobine en attente et de garder le fil dans l’axe de rotation. Ainsi mis de côté, vous pouvez mettre les matériaux sur l’hameçon sans que le fil ne gêne ou qu’il ne s’enroule sur l’hameçon à la mise en rotation. Ce pilier doit être placé à environ 40-45cm de l’étau et à 3 à 5cm du bord du poste de montage, fixe ou mobile. L’étau et le pilier sont prévus pour être vissés , aussi faut-il mieux les installer sur un morceau de contreplaqué, panneau de particules ou planche de bois dur : dimension possibles : Longueur de 40 à 45cm, largeur de 20 à 30cm. A 5cm du bord, forer deux trous de diamètres 6mm pour passer les vis et forer à 10mm sur quelques mm pour faire rentrer la tête de vis.

 

Utilisation en montage mouches :

 

mise-hamecon_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Placer l’hameçon :

L’avantage majeur de cet étau est de pouvoir placer la hampe de l’hameçon dans l’axe de rotation. L’hameçon doit être placé pour être un peu au dessus, de niveau et parallèle aux mors.

ajuste-taille_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Ajuster pour la taille d’hameçon :

Pour adapter l’ouverture des mors à la taille de l’hameçon, il faut agir sur la vis placée en bout des mors. Pour obtenir la meilleure tenue de l’hameçon : en position ouverte, mettre l’hameçon entre les mors, agir sur la vis pour mettre les mors en contact avec l’hameçon. Pour assurer un bon serrage, faire pénétrer la courbure de 2 à 3 mm entre les mors.

Serrage_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Serrer :

Pour serrer l’hameçon entre les mors, agir sur le levier pour l’amener de la position à 90° à la position parallèle aux mors.

Pour ouvrir faire l’opération inverse.

bloquer_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Blocage et déblocage :

Pour beaucoup d’opérations, il est nécessaire que l’étau ne puisse tourner.

Le blocage est réalisé par le cylindre arrière. Position avant : 4 positions de blocage à 0°, 90°,180° et 270°.

Pour mettre en rotation, reculer le cylindre, l’étau est libre.

rotation_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Rotation :

Il est quelquefois nécessaire de placer l’hameçon dans une position précise (en dehors des 4 positions de blocage ci-contre).

Libérer la rotation, (cylindre en position arrière), mettre l’hameçon en position et serrer la vis située au-dessus de la tête de l’étau.

spin_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Rotation rapide :

C’est l’avantage majeur de l’étau, une rotation rapide permet d’utiliser des techniques impossibles avec les autres étaux rotatifs : mettre directement le dubbing sur le fil sans utiliser de cire ou une boucle, renforcer des matériaux fragiles, tel que le herl de paon, ou poser rapidement des sous corps en fil de cuivre, plomb, floss. Pour obtenir cette rotation, avec 2 doigts, faire tourner le moyeu situé à l’arrière du cylindre de blocage.

bobine-kit_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Utilisation de la bobine

C’est un élément clé du système Nor-vise. Avec un étau rotatif, quand on enroule les produits, il faut placer le fil dans l’axe de rotation, sinon il s’enroule autour de la hampe. Le pilier, placé à 40cm de l’étau est prévu pour cela et à cette distance, il n’est pas gênant comme le sont souvent les extensions porte-fils vendues avec les autres étaux rotatifs.

Par contre après avoir déroulé 20 ou 40cm de fils , il faut le rembobiner pour ramener la bobine au point de montage. La bobine automatique est la solution : le fil se rembobine et la bobine est prête pour l’action de montage suivante.

La bobine Norlander est très innovante et est protégée par un brevet.

Un ressort de rappel avec embrayage est logé dans le moyeu.

bobine-transfert-drill_mdm.jpg bobine-transfert-etau_mdm.jpg

 

 

 

 

 

Des bobineaux d’aluminiums interchangeables peuvent être placés sur le moyeu. Sur chaque bobineau vous pouvez y enrouler jusqu’à 200m de fil de montage 6/0.

Le fil de montage peut être transféré sur ces bobineaux avec une perceuse ( le moyen le plus rapide :un porte bobineau spécial est livré) ou en utilisant la rotation de l’étau.

bobine-attente_mdm.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le porte bobine est équipé d’un tube en céramique. Si nécessaire, la tension du fil est contrôlée par une pression de la main sur la bobineau.

Pour éviter que la bobine ne se déroule sous son propre poids, faire 2 tours de fil autour d’une jambe du porte bobine.

En fin de montage, à la coupe, tenir l’extrémité du fil entre les doigts de la main tenant la bobine et faire 2 tours de fil autour du pilier. Ou tirez au delà de 35 cm de fil, car le fil ne se rembobine que de cette longueur

Mais au début, ayez le passe fil sous la main ! Car tout oubli s’accompagne du rembobinage total du fil !!

Voici quelques vidéos:






Bonne journée.
Jean-Jacques

_________________
Amicalement,
Jean-Jacques
ablette84
http://pechealamouche.hautetfort.com/
avatar

 

 

Commentaires

  • merci pour cette presentation de l'etau nor vise au poil!!!
    enfin une presentation brut sans avis ! a vous de choisir votre concept ensuite!! top! merci bcp

  • Bonjour Giampreti,

    Merci pour votre commentaire sur mon blog.
    En effet, les propos ne sont pas orientés, car la qualité de cette étau suffit à comprendre que ce matériel relève bien du haut de gamme.
    Bonne journée.
    JJ

Écrire un commentaire

Optionnel